L’École Émile Cohl est spécialisée depuis plus de 30 ans dans l’enseignement du dessin et de l’image en mouvement. C’est une réponse volontariste au déni de la représentation en vigueur depuis l’art moderne et qui repose sur un principe simple et éternel chez les artistes : celui de voir le monde en trois dimensions ramené à une figuration plane en deux dimensions.

Telle est la conception du dessin premier, celui qui rend familier la proximité avec les choses, qui rend accessible à l’œil l’infini des mondes que nous côtoyons. Par le dessin, nous embrassons le mystère de l’agencement des êtres et des choses dans l’espace et, depuis l’invention des médias modernes, dans le temps et le mouvement.